Synopsis

Derrière les portes fermées

Exposition

 

Comme tous les matins , MOUHSINE accompagne sa femme à son travail. Mais ce matin là est différent pour elle. Elle a retrouvé son amie SALOUA à l’entrée qui lui a appris que le directeur SI ALBACHIR a été muté dans la nouvelle annexe et remplacé par un nouveau directeur.

 

SAMIRA a été surprise par la nouvelle car SI ALBACHIR est aimé par tout le monde dans l’entreprise en raison de sa gentillesse, son sérieux et son respect total de ses employés.

 

Dès la réunion, MOURAD, le nouveau directeur, commence déjà à lui faire les yeux doux sans la connaitre. SAMIRA est très perturbée et en parle à son amie SALOUA qui lui fait remarquer que tous les hommes sont « comme ça ».

 

Prémisse

 

Le travail quotidien des employés passe par le directeur. SAMIRA est obligée de le voir pour recevoir ses activités du jour comme tous les autres. Il en profite pour commencer à la harceler chaque fois qu’elle est dans son bureau pour les besoins du service.

 

Le harcèlement prend forme crescendo, et très vite il lui demande franchement de coucher avec lui.

 

SAMIRA est horrifiée par cette proposition indécente et si brutale. Elle lui explique sa situation de femme mariée, qui aime son mari et sa petite fille, et qui n’a nulle intention d’accéder à son désir aussi farfelu qu’humiliant.

 

 

1er Pivot

 

SAMIRA parle, en un premier temps, de la situation à son amie SALOUA qui est horrifiée par ce qu’elle apprend. Le directeur continue ses approches de différentes façons. Un jour il va même jusqu’à la forcer physiquement dans son bureau. Elle l’insulte et monte à l’étage voir le directeur général qui ne la croit pas voulant des preuves. En fait, en raison des liens familiaux du nouveau directeur avec un ministre, il est le protégé du directeur général et ce dernier lui donne toujours raison contre les employés.

 

Devant le refus obstiné de SAMIRA, le nouveau directeur prend des mesures extrêmes afin de l’obliger à accepter sa proposition. Il commence par effacer tous les fichiers informatiques de son travail de la semaine. Ensuite, il refuse de lui donner les activités du jour comme tous les employés.

 

C’est une pénible punition que SAMIRA a beaucoup de mal à accepter.

 

2e Pivot

 

Ne produisant aucun travail du fait de ce boycott planifié du directeur, elle reçoit un avertissement du directeur général.

Cette menace est la goutte d’eau car elle risque de perdre son travail. C’est à ce moment qu’elle avertit son mari MOUHSINE de la situation. Il lui reproche de ne pas l’avoir averti auparavant, mais elle lui explique qu’elle ne voulait pas que cela en arrive à ces extrêmes. MOUHSINE est très perturbé par cette nouvelle. Il ne peut pas accepter que ce directeur harcèle sa femme en lui tenant des propos très graves et touchant à son honneur, et en plus il veut la pénaliser à cause de son refus d’obtempérer.

 

Excédé, et dans une démarche un peu excessive, il espionne le directeur et sa famille, et manque de peu de commettre un crime. Il se retient à temps sans que personne ne s’en rende compte. Il tente ensuite de faire intervenir un ami commun à lui et au directeur qui a eu l’occasion de le connaitre au club de pétanque, lieu de rencontre et de détente d’une catégorie de cadres. Il se rend compte que cela ne sert à rien puisque le directeur nie tout en bloc prétendant que ces histoires ne sont que « le fruit de l’imagination » de SAMIRA, et qu’il n’avait jamais entrepris une quelconque entreprise de harcèlement à l’égard de quiconque.

 

Dénouement

 

La situation rend la vie du couple sur la braise malgré la confiance mutuelle qu’ils ont l’un envers l’autre.

 

Par un stratagème risqué, MOUHSINE aborde sa secrétaire à la banque dans l’objectif de comprendre aussi bien la psychologie de sa femme et sa réaction, que les solutions possibles suggérées. Il simule très justement un moment de harcèlement de sa secrétaire. C’est à partir de là qu’il a l’idée de s’adresser à l’association de défense des droits des femmes. Mais cela n’apporte rien vu les problèmes de preuves qu’il faut apporter et le vide juridique dans ce domaine.

 

SAMIRA décide d’avoir recours au ruses de femmes, et établit un plan diabolique permettant de cueillir des preuves de la culpabilité du directeur, en l’absence de documents et de témoins pouvant prouver les faits qui se passent à la dérobée, derrière des portes fermées.

 

Voir les pages :

Résumé / Synopsis / Traitement / Note d’intention / Note rétrospective / Note de mise en scène / Concernant le récit / Fiche technique / Extraits de repérages / Making Of / Bande Annonce